Projet d’agrandissement : comment harmoniser une extension avec la maison ?

L’extension de maison est la solution idéale pour ajouter des mètres carrés à son habitat. Ce projet d’agrandissement vous offre la possibilité de réaliser différents types de travaux : l’aménagement d’une nouvelle chambre, la création d’un coin de travail, l’ajout de nouvelles pièces pour réorganiser la maison, etc.
Plus besoin de déménager, la pose d’une véranda, la réalisation d’une surélévation ou de tout autre type d’extensions vous permet d’agrandir votre habitat facilement.
Cependant, si les solutions d’agrandissement ne manquent pas, elles ne conviennent pas forcément à toutes les maisons. Comment harmoniser son extension avec l’existant ? Comment bénéficier d’un agrandissement à la fois esthétique et fonctionnel de votre espace de vie ?
Découvrez tous nos conseils pour réussir à harmoniser une extension avec la maison au cours d’un projet d’agrandissement !

Tenir compte de la topographie et de l’architecture

Avant tout, il convient d’étudier la topographie existante et de solliciter l’aide d’un architecte. Ce professionnel de l’extension pourra vous donner des astuces très pratiques pour adapter votre projet d’extension et le rendre à la fois fonctionnel et esthétique.
Il s’agit notamment de tout mettre en oeuvre pour que la jonction entre l’extension et l’existant se fasse de la manière la plus harmonieuse possible.
La construction d’une extension est également soumise à un ensemble de contraintes limitant votre projet de rénovation. Le Plan Local d’Urbanisme impose notamment des limites que l’architecte saura prendre en compte facilement pour orienter votre projet d’agrandissement dans la bonne direction. Même le choix des revêtements (enduits ou peintures de façades, tuiles, etc.) peut être soumis à des règles locales d’urbanisme.

Miser sur l’aménagement des parties existantes

C’est la solution d’agrandissement la plus simple ! Ce type d’extension permet d’étendre l’espace de vie sans avoir à surélever le toit ou à empiéter sur le jardin.
Il peut notamment s’agir d’aménager des combles, un sous-sol ou un garage. Le grenier ou les combles offrent par exemple un espace idéal pour créer une pièce supplémentaire comme un bureau ou une chambre. Avec une bonne isolation, le garage peut quant à lui vous permettre de bénéficier d’une nouvelle pièce qui servira d’atelier ou de bureau.

La véranda, l’extension adaptable à tout type de configurations

Adaptable à tout type de configurations, la véranda se décline dans de multiples matériaux et teintes. Le style de votre extension dépendra donc du matériau choisi : aluminium, PVC, acier, bois, fer forgé, etc.
Des modèles de vérandas hybrides permettent même de bénéficier de deux teintes différentes sur votre extension : une pour l’extérieur et une pour l’intérieur. Quant à son prix, il peut varier considérablement d’un modèle à l’autre.

Donner du cachet à votre maison grâce à un agrandissement latéral

Si ce type d’extension est plus coûteux que la construction d’une véranda ou l’aménagement d’un espace existant, il vous permet néanmoins de changer le style de votre habitat. Des variations architecturales qui peuvent donner prestance et caractère à votre maison !
De plain-pied ou avec étage, avec balcon ou terrasse, cette extension est l’occasion de moderniser votre bien en misant sur des matériaux innovants.

Moderniser le style de sa maison grâce à l’extension

Et si vous profitiez de vos travaux d’extension pour donner un style plus moderne à votre maison traditionnelle ?
Si vous optez pour une surélévation, vous pouvez par exemple créer un effet « loft » très contemporain en prolongeant la surface vitrée présente au rez-de-chaussée de votre maison jusqu’à l’étage.
En choisissant une extension de maison en bois, vous pouvez également donner à votre habitat un aspect plus chaleureux et moderne.

Choisir des matériaux adaptés au style de votre maison

Le choix du matériau de votre future extension a un impact considérable sur le rendu esthétique final. Comment harmoniser une extension avec la maison en tenant compte des matériaux ?
On vous donne quelques pistes en vous présentant les différents matériaux à votre disposition pour un projet d’extension de maison.

L’extension en bois

Idéalement, une extension de maison en bois s’harmonise avec un habitat de style campagnard dont la structure est également en bois. Il est néanmoins possible de choisir une extension en bois même lorsque votre maison est construite dans un autre matériau.
L’association des différents matériaux permet alors de créer un agréable contraste sur le plan architectural. C’est notamment le cas lorsqu’il s’agit d’une maison en brique, en verre ou en acier.
Côté prix, l’extension en bois est l’une des plus accessibles sur le marché. Son coût varie de 850 à 1500 euros le m2.

L’extension en acier

L’acier s’harmonise facilement aux matériaux solides comme le béton et le parpaing. Matériau intemporel, il se marie à tout type de construction sans créer de disparité.
Seul bémol, l’extension en acier nécessite un budget plus important. Son prix varie en général de 1700 à 3200 euros le m2.

L’extension en parpaing

Le parpaing sert en général de matériau de surélévation lorsque la maison est en parpaing ou en brique. Il est également utilisé pour réaliser des extensions latérales.
Son prix peut varier de 1200 à 2500 euros le m2.

Des travaux de rénovation en vue pour agrandir votre maison ? Avant d’entamer votre chantier, demandez un devis pour estimer le coût exact de votre projet d’agrandissement !

Extension maison : Conseils pour agrandir votre maison