Nos techniques pour vous aider à construire un garage à la fois fonctionnel et esthétique

Vous souhaitez construire un garage, mais vous hésitez quant à sa configuration et son emprise au sol ? Les matériaux à privilégier et la déclaration préalable de travaux vous questionnent ?
Découvrez toutes nos réponses quant aux différentes configurations possibles, les dimensions d’un garage simple ou double, les matériaux à utiliser pour la porte, la toiture, les murs, le sol, le budget à prévoir et sur le plan local d’urbanisme.

Les différentes configurations possibles pour un garage

Plusieurs configurations de garage existent parmi lesquelles choisir selon vos souhaits et l’espace disponible :

  • Préfabriqué : c’est un garage conçu en atelier et qui est livré monté. L’avantage est qu’il existe en une grande variété de modèles pour satisfaire tous les goûts.
  • Enterré : il permet de préserver l’espace autour de la maison et de bénéficier d’une bonne isolation thermique. Ce type de garage nécessite des travaux conséquents.
  • Semi-enterré : ce type de garage est à privilégier lorsque le terrain est en pente. Les travaux sont aussi importants que pour la construction d’un garage enterré. Son prix oscille entre 650 et 850 euros le m2;

Au préalable, vous devrez déterminer si le garage sera détaché de votre maison ou accolé. Un garage séparé est à privilégier si vous ne l’utilisez que pour y garer votre véhicule, un vélo, une moto et éventuellement de l’outillage. De même, si vous bricolez dans votre garage, il est préférable que celui-ci soit détaché de votre maison pour éviter au maximum les nuisances sonores.
À l’inverse, si vous comptez vous servir de votre garage comme buanderie ou pour y ranger des objets dont vous avez un usage quotidien, il est plus pratique qu’il soit accolé à votre habitation.

Quelles dimensions envisager pour un garage ?

Il est nécessaire de réfléchir à l’usage que vous ferez de votre garage pour en déterminer les dimensions. Il y a plusieurs éléments à prendre en compte : quels véhicules seront garés dans votre garage, la configuration souhaitée et le volume des véhicules, et enfin vos besoins de stockage (outillage de jardin, pneus, tondeuse, etc.) ?

Les dimensions d’un garage pour un seul véhicule

Pour déterminer la largeur du garage, il suffit d’additionner la largeur de votre véhicule à la largeur d’une portière ouverte. Pour plus de sécurité, il est recommandé de prévoir au moins 80 cm de chaque côté du véhicule.
Si vous souhaitez utiliser votre garage pour du bricolage ou des rangements, prévoyez plus de largeur. Cet espace supplémentaire permet aussi d’anticiper les dimensions d’un véhicule plus grand si vous veniez à en changer. Dans ce cas, la largeur minimale sera de 2,50 m et la longueur de 5 m.
La superficie de confort minimum avec un véhicule normal est d’environ 20 m2. Plus d’espace sera nécessaire pour un atelier ou des rangements.

Les dimensions d’un garage double

Pour un garage double, vous avez deux possibilités :

  1. Un garage qui vous permette de garer facilement deux voitures côte à côte mesure généralement environ 6 m × 7 m pour une surface globale moyenne de 40 m2.
  2. Le garage en enfilade permet de garer une voiture derrière l’autre. Il est moins pratique surtout si vous devez sortir la voiture du fond. Ce type de garage mesure 2,50 m × 9 m. Pour un garage plus confortable, prévoyez 3 m × 12 m.

Les dimensions de la porte de garage

La hauteur sous plafond d’un garage standard est de 2,50 m. La porte mesure 2,40 à 3 m de largeur pour 2 m de hauteur. Si vous souhaitez une hauteur plus importante, vous pourrez commander des portes de garage sur mesure.
Pour un garage double (côte à côte), il faudra prévoir 5 m de largeur pour 2 m de hauteur. À l’achat, une porte de garage double coûtera moins cher que deux portes simples.

Quels matériaux choisir pour la construction du garage ?

  • Sol : la méthode traditionnelle est de réaliser les fondations et ensuite couler une dalle de béton, surtout si votre garage est construit en parpaings ou en briques, qui sont des matériaux lourds. La dalle de béton peut être laissée telle quelle ou recouverte d’un revêtement de sol : carrelage en grès, résine époxy ou lino, moins cher, mais peu durable.
  • Ossature : les parpaings sont les matériaux les plus souvent utilisés pour les murs en raison de leurs capacités d’isolation. Il est néanmoins possible de s’orienter plutôt vers une structure en bois, matériau plus chaleureux et esthétique. Si votre maison est en briques, vous pouvez construire votre garage dans le même matériau afin qu’il se fonde dans le décor.
  • Toit : pour un effet plus esthétique, nous vous recommandons d’utiliser un type de toiture identique à celui de votre habitation. Pour les garages semi-enterrés, la pose d’une charpente est nécessaire. Le toit peut ensuite être constitué de tuiles, d’ardoise ou d’un bac en acier ou en zinc. Si vous souhaitez donner une touche de modernité à votre garage, optez pour un toit plat en béton, en bac acier ou en bois.

Pour un garage en métal, prévoyez un budget compris entre 130 et 350 €/m2, pour une ossature en bois, le coût oscille entre 150 et 400 €/m2, pour un modèle en parpaings, le prix est compris entre 250 et 550 €/m2 et enfin, le garage en briques, le plus cher, coûte entre 400 et 650 €/m2.

Démarches et plan d’urbanisme

Du point de vue légal, la construction d’un garage est soumise à certaines obligations. Le PLU de votre ville vous renseignera sur les règles d’urbanisme applicables dans votre zone. La demande d’un permis de construire est obligatoire dans certains cas : dans une zone non couverte par un PLU si la surface de votre garage dépasse 20 m2, ou si vous vous trouvez dans une zone couverte par un PLU, mais que la superficie totale de votre garage excède 150 m2.
Si votre projet de garage prévoit une superficie comprise entre 5 et 20 m2, il vous suffira de faire une déclaration préalable de travaux en Mairie.

Extension maison : Conseils pour agrandir votre maison