Installer un sous-sol : les différentes étapes de préparation

Vous souhaitez agrandir votre maison ? Si vous avez la chance d’avoir un sous-sol, ce dernier représente une opportunité idéale pour profiter de mètres carrés en plus.
Cependant, le sous-sol n’étant pas conçu à l’origine pour être une pièce à vivre, vous devrez passer par la case travaux, mais aussi parfois par certaines démarches administratives.
Voyons ensemble toutes les étapes à respecter pour installer votre sous-sol et pour réussir votre projet d’excavation.

Aménager un sous-sol : un projet pour gagner de l’espace

L’aménagement d’un sous-sol est une solution idéale pour gagner facilement en surface dans votre maison. La rénovation du sous-sol en pièce habitable peut vous permettre par exemple de disposer d’une chambre en plus ou d’installer une salle de jeux. D’une part, cela augmente la valeur et le prix de votre maison, et d’autre part, cela optimise votre intérieur et agrandit votre espace, pour un plus grand confort de vie.
Pourquoi choisir l’excavation pour agrandir votre maison ? Ce système a l’avantage de ne pas modifier le volume existant et les autorisations sont donc plus simples à obtenir. De plus, l’isolation sonore est aussi un vrai point fort quand on choisit l’excavation. Vous pouvez ainsi en profiter pour installer dans votre cave un bureau, une salle de musique ou encore la salle de télévision.

Excavation et aménagement d’un sous-sol : la hauteur sous plafond

Avant d’aménager votre sous-sol, vous devrez vous poser plusieurs questions. Pour voir si votre projet est réalisable, il faut déjà prendre en compte la hauteur du plafond.
On peut considérer qu’à partir de 2,40 m, la hauteur permet l’installation de pièces de vie, à condition que la luminosité soit suffisante.
Entre 1,80 m et 2,40 m, votre cave sera plutôt adaptée à des pièces secondaires comme la salle de jeux ou une chambre d’amis.
La hauteur sous plafond est inférieure à 1,80 m? L’espace ne pourra pas être considéré comme une pièce habitable. Dans ce cas, votre sous-sol pourra plutôt servir de surface de stockage et de rangement.

Projet d’aménagement de sous-sol : les démarches administratives

Lorsqu’on se lance dans des travaux de rénovation ou de construction, il est important de se demander s’il faut des autorisations.
En premier lieu, pour aménager un sous-sol, il faut savoir si votre maison se situe en zone inondable. Si c’est le cas, vous ne serez certainement pas autorisé à aménager votre cave en pièce d’habitation.
Ensuite, selon la surface à installer, vous devrez obtenir une autorisation de travaux :

  • En dessous de 5m2 : vous n’avez besoin d’aucune autorisation.
  • Pour une surface de 5 à 20m2 : il suffit de déposer une déclaration préalable de travaux en mairie. La surface va jusqu’à 40m2 si votre commune est couverte par un Plan Local d’Urbanisme.
  • Au-delà de 20m2, ou 40m2 pour une commune ayant un PLU : vous devrez faire une demande de permis pour aménager votre cave.

Notez aussi que si la surface totale de votre logement après travaux dépasse 150 m2, le recours à un architecte est obligatoire.
Enfin, si le sous-sol a une hauteur sous plafond supérieure à 1,80 m, il faudra aussi penser à le déclarer à l’administration fiscale pour votre taxe d’habitation et votre taxe foncière.

Aménager une cave : les contraintes avant de vous lancer dans le projet

Avant de vous lancer dans votre projet d’aménagement de sous-sol, il existe quelques contraintes techniques importantes à prendre en compte. En effet, on retrouve souvent les mêmes problématiques.
Humidité, isolation, luminosité ou encore accès à la pièce en sous-sol : voyons les éléments essentiels à préparer.

Les problèmes d’humidité dans votre sous-sol

Aménager un sous-sol pose souvent le problème de la ventilation et de l’aération : l’humidité est souvent très présente dans cet espace. Il faudra alors penser à un système de ventilation pour pouvoir bien aérer la pièce.
Isoler les murs sera aussi une nécessité pour limiter le taux d’humidité.

L’accès au sous-sol par l’escalier

Le choix de l’escalier pour accéder au sous-sol de votre maison est important. Il doit allier côté esthétique et aspect pratique. L’escalier est en effet un vrai atout charme dans votre pièce, mais il doit aussi être facilement accessible et confortable à monter et descendre. Pour poser l’escalier, une découpe devra être réalisée dans la dalle.

La lumière dans votre sous-sol

La luminosité est un point essentiel pour créer des espaces de vie agréables. Si votre sous-sol est semi-enterré, il y a alors la possibilité d’avoir des fenêtres en hauteur. Si la cave n’a aucune ouverture sur l’extérieur, il faudra prévoir un autre système.
La solution idéale est en effet d’apporter de la lumière naturelle dans votre cave. Cela peut se faire par des ouvertures vitrées dans la dalle, par des puits de lumière ou encore par l’escalier.

Le chauffage de votre sous-sol

La cave est une partie de votre maison dans laquelle il fait plutôt frais. Vous verrez ainsi que le sous-sol est assez agréable l’été, mais l’hiver, il est important de prévoir un chauffage de qualité pour profiter de l’espace. La solution la plus simple est généralement d’étendre le réseau existant qui chauffe la maison jusqu’au sous-sol.
L’aménagement de votre cave est un projet de rénovation important qui ajoutera de la valeur à votre maison et qui vous fera gagner de la place. En suivant nos différents conseils, vous serez prêt à installer votre sous-sol dans les meilleures conditions.

Extension maison : Conseils pour agrandir votre maison