Comment réussir à éclairer son sous-sol efficacement ?

Le problème du sous-sol est souvent celui du manque de lumière, qu’elle soit naturelle ou artificielle. Résultat, nous peinons à profiter pleinement de cet espace de la maison. Pourtant, des solutions existent pour créer un éclairage de sous-sol efficace et chaleureux !

Éclairer le sous-sol en fonction de son utilisation

L’éclairage de sous-sol sera radicalement différent si la pièce est un simple lieu de stockage, si elle sert de garage, de cave ou si c’est une véritable pièce à vivre.
De plus, même si les normes électriques sont les mêmes que dans toute la maison, vous devrez faire face à des contraintes supplémentaires de type humidité, stock de produits dangereux et sécurité des lieux.

Le sous-sol garage ou atelier

Lorsque l’espace est utilisé comme garage et pour bricoler, il est indispensable de prévoir une puissance d’éclairage suffisante, pour le côté pratique, mais aussi pour votre sécurité. Les tubes ou ampoules LED en plafonnier garantissent un bon éclairage général de la pièce. Ajoutez quelques luminaires dirigeables afin de contrer les zones d’ombres restantes.

L’éclairage spécifique de la cave à vin

Voici un cas particulier où il va falloir réussir à éclairer la pièce sans nuire à la conservation des bouteilles.
Le vin n’aime, ni le mouvement, ni la lumière forte. Priorisez donc une lampe avec une ampoule de faible puissance au plafond, pour une ambiance tamisée. Vous pouvez ajouter ici ou là une applique murale afin de mettre en valeur l’intérieur de la pièce et ses trésors !
Attention, la cave est généralement une pièce humide. L’installation de l’électricité doit être étanche, aux normes en vigueur, à l’image de celle de la salle de bain. Choisissez scrupuleusement vos luminaires et ampoules en point de vente afin que ceux-ci garantissent l’éclairage en toute sécurité.

Pièce à vivre en sous-sol : comment l’éclairer ?

Lorsque le sous-sol comprend des pièces utilisées pour la vie quotidienne, que ce soit pour une cuisine, une chambre ou une salle de jeux, la question de la lumière est fondamentale.
La meilleure solution est d’essayer au maximum d’amener la lumière extérieure (nous vous expliquons comment dans la suite de cet article), mais c’est parfois impossible.
L’éclairage du sous-sol aménagé doit tenir compte du plafond bas et s’harmoniser pour mettre en valeur les lieux. Réussir à donner une dimension de grandeur et d’ouverture là où on aurait tendance à se sentir confiné.
Le luminaire encastré est particulièrement efficace, proposant une belle lumière pour un prix modique. Multipliez les sources lumineuses : plafonnier, ampoule murale ou encore au sol, les possibilités sont nombreuses. N’hésitez pas à utiliser les ampoules colorées, les tubes LED ou les variateurs de lumière pour créer une ambiance chaleureuse et agréable.

Favoriser la lumière naturelle au sous-sol

La lumière naturelle est gratuite et agréable, il faut donc la prioriser au maximum avant de songer à l’électricité. S’il existe des fenêtres, si petites soient-elles, dégagez-les au maximum afin de gagner en luminosité dans la chambre ou la salle de bain. Si aucune ouverture n’est présente, mais que les lieux vous le permettent, essayez de créer des puits de lumière autant que possible.

La cour à l’anglaise

Pour ce faire, il peut être nécessaire de creuser une cour à l’anglaise, ouvrant ainsi une partie du sous-sol vers l’extérieur. Vous pourrez alors installer une fenêtre, voire une porte-fenêtre. Cet aménagement a l’avantage de créer une véritable terrasse encastrée, discrète et intime.
Dans le cas du sous-sol garage, la cour à l’anglaise est idéale pour assurer une bonne ventilation, notamment lorsque vous utilisez un produit chimique. De la même façon, pour une cuisine en sous-sol, ce type d’installation facilite l’évacuation de l’humidité et des odeurs.
Sans aller jusque-là et si vous n’en avez pas la place, des modules préfabriqués s’installent facilement en lisière de sol permettant de capter la lumière naturelle pour la restituer dans la pièce en soubassement.

Le réflecteur de lumière

L’utilisation d’un réflecteur de lumière accroît naturellement l’éclairage de sous-sol. Judicieusement placé à l’extérieur ou à l’intérieur devant une fenêtre, celui-ci va réfléchir intensément la lumière. En inclinant le produit pour diriger le reflet vers le mur ou le plafond, il est possible de gagner près de 50 % d’éclairage.

Astuces pour décupler l’éclairage de sous-sol en pièce de vie

Nous avons trop tendance à associer la lumière à l’électricité, utilisant une ampoule LED, un plafonnier ou tout autre luminaire. Pourtant, l’effet lumineux produit par les revêtements et la décoration est loin d’être négligeable, ce sont des réponses alternatives pour décupler la luminosité d’un sous-sol.

Couleurs claires et matières brillantes

D’une manière générale, optez pour des couleurs claires pour vos pièces en sous-sol. Privilégiez même les surfaces brillantes, laquées, qui renverront la lumière naturelle, mais aussi celle des luminaires.
Blanc, gris clair, beige, couleurs pâles et pastels sont vos meilleurs alliés. Elles sont en plus très tendance pour la décoration de votre chambre ou séjour. Vous pourrez bien sûr utiliser des nuances plus vives, par touches, pour rehausser l’esthétique du sous-sol.

Miroirs et transparence

Utilisez le pouvoir réfléchissant des miroirs. Face à une lampe et en légère inclinaison, le miroir augmente la luminosité vers le reste de la pièce. Une succession de miroirs judicieusement installés renvoie la lumière, naturelle ou artificielle, en plus de donner un sentiment de grandeur. Le reflet donne une sensation de profondeur, contrant la position confinée du sous-sol de la maison.
De la même façon, le verre est votre meilleur allié, sa transparence ne nuisant pas à la diffusion lumineuse à l’intérieur des pièces. Utilisez-le pour cloisonner, quitte à ajouter des rideaux pour l’intimité.

Extension maison : Conseils pour agrandir votre maison