Caractéristiques et avantages d’une extension en ossature bois

La réalisation en bois, qu’elle soit pour un habitat principal ou une extension de la maison, a, à juste titre, le vent en poupe. Le bois est un matériau écologique, économique et esthétique. Les caractéristiques de l’ossature bois pour extension ne manquent pas d’atouts.
En surélévation, latérale ou indépendante, quel type de construction privilégier avec une ossature bois ? Quelle technique de réalisation ? Et quels avantages offre une ossature bois ? Faisons le point sur les choix en vue d’un projet d’agrandissement.

Trois types de construction avec une extension en ossature bois

L’extension de votre habitation ne s’improvise pas. Vous devez prendre connaissance de la réglementation en vigueur auprès de votre mairie avant tout projet : PLU et permis de construire. Vérifier quels types de construction ou matériaux peuvent être envisagés.
Concernant les solutions pour une extension en ossature bois, trois choix sont envisageables. Leur cout, variable, nécessite la réalisation de devis.

L’agrandissement horizontal accolé aux maisons

Il s’agit d’une extension de plain-pied. Attenant à la maison, l’agrandissement en ossature bois permet de ne pas trop empiéter sur la surface au sol. La faible épaisseur de ce matériau augmente la superficie. Cette pièce peut être une véranda, une pièce de vie, un garage.
L’ossature bois s’adapte à toutes les maisons construites sur un grand terrain. La structure s’accorde avec différentes formes de construction : allongée, en L, à étage. L’ossature bois s’envisage même avec une structure sur pilotis.
En kit à monter vous-même ou mise en oeuvre par des professionnels, son prix varie en fonction de la surface et du type de technique choisie.

La surélévation : l’extension verticale de la maison

La légèreté et la facilité de mise en oeuvre du bois sont des caractéristiques idéales pour agrandir son habitat avec une extension surélevée.
Particulièrement prisée en zone urbaine, cette solution offre un grand intérêt sur une petite surface de terrain. Vous augmentez la surface habitable de la maison sans réduire votre espace de vie extérieur.
Ce projet accepte un toit plat d’allure contemporaine et tendance ou une toiture avec une charpente traditionnelle. Les murs réalisés en ossature bois permettent d’alléger la construction par rapport à du bois massif.
Vous pouvez également aménager des combles existants par une surévaluation du toit.

L’extension indépendante à l’habitat

L’agrandissement indépendant est une solution intéressante. Si vous avez un grand terrain et que vous souhaitez un lieu de vie supplémentaire à l’écart de l’habitat principal : une chambre d’ami, un espace de travail, un atelier, un studio de jardin…
Cette construction suppose des travaux plus importants de mise en oeuvre : fondations, acheminement de l’eau et de l’électricité.

Technique et avantages d’une extension en ossature bois

L’ossature bois est un système de montants et de traverses en bois de petites sections. Assemblés entre eux, ces éléments constituent une structure de cadres. L’isolation ainsi qu’un pare-vapeur sont mis en place à l’intérieur des cadres : isolant de laine minérale, de roche ou isolant d’origine végétale.
Sur l’ossature sont fixés les panneaux de bois. Cette construction en panneaux de bois constitue les murs de l’extension. Cette structure est vissée au sol au-dessus des fondations au moyen de lisses.
Quand tous les murs sont en place, ils reçoivent le revêtement intérieur : plaques de plâtre, lambris, osb… En finition, la partie extérieure est recouverte d’un pare-pluie et d’un bardage bois ou PVC.

Le bois, matériau isolant

Avec le bois, vous avez la garantie d’un matériau performant en matière d’isolation thermique et phonique. Choisir le bois, c’est isoler sa maison ou son extension 12 fois plus efficacement qu’avec des matériaux classiques comme le béton.
Cette isolation naturelle est complétée par des panneaux isolants intégrés directement à l’ossature bois. Plus ils sont épais, meilleure est l’isolation tant thermique que phonique.
Leur performance énergétique peut atteindre 30 % de rendements supérieurs par rapport à la réglementation thermique en vigueur. Ces panneaux isolants contribuent à réduire activement le phénomène de pont thermique.

Le bois, matériau léger et résistant

Un habitat en ossature bois est en moyenne 5 fois plus léger qu’une construction traditionnelle en béton ou parpaing. Tous les éléments s’insèrent dans une même épaisseur de mur : isolation et structure porteuse. La différence de poids de l’ensemble permet de réduire le coût des travaux de fondation.
Le bois fait partie des matériaux les plus solides. Il a également une très bonne résistance au feu. La structure réagit mieux que d’autres matériaux en cas de tremblement de terre : propriétés mécaniques de flexion.

Le bois, économique et facile à installer

Tous les éléments de la structure et de la charpente se fabriquent en usine. Ils sont acheminés facilement sur le chantier de construction. Après séchage de la dalle, le montage ne demande que quelques jours à des professionnels. À titre d’exemple, 4 jours sont nécessaires pour une extension en surélévation.
Le prix d’une extension en bois est certainement la solution la plus économique. Préfabriqué, livré et monté rapidement, prévoyez un budget compris entre 500 euros et 2 000 euros du m2 pour un agrandissement en bois. Le cout varie en fonction de la surface de l’extension et de la main-d’oeuvre nécessaire.

Un agrandissement en ossature bois s’adapte à tous les types de configuration. Ces constructions apportent une réelle valeur ajoutée à votre habitat principal. Non seulement une plus-value à la revente, mais également un nouvel espace de vie chaleureux et confortable.
En contactant des professionnels, visitez en France un chantier réalisé près de chez vous. Conseils et réalisations de devis pour définir au mieux votre projet d’agrandissement.

Extension maison : Conseils pour agrandir votre maison