En quoi consiste la réglementation thermique RT 2012 ?

La RT 2012 se définit comme une réglementation thermique qui s’applique aux bâtiments neufs en France et dont le permis de construire a été déposé après le 1er janvier 2013. Cette réglementation thermique, d’abord appliquée à certains bâtiments tertiaires dès 2011, s’étend à l’ensemble du parc immobilier à compter du 1er janvier 2013.
Le principe de la réglementation thermique 2012 consiste à limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments à 50 kWhep (m².an), en moyenne. Ces exigences en matière de performance énergétique amènent à repenser la construction des maisons et leur rénovation.
La réglementation thermique RT 2012 est mise en application lors des travaux de construction. Cela inclut le bâti, mais aussi la consommation énergétique issue du chauffage, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire ainsi que l’éclairage.

Quelle est l’incidence de l’application de réglementation thermique de 2012 ?

La réglementation thermique RT 2012 constitue une innovation majeure dans la construction d’un logement ou de tout bien immobilier. La réglementation thermique 2012 s’applique aux Bâtiments de Basse Consommation (BBC).
Toute construction d’un bâtiment neuf (maison, bâtiment collectif, etc.) est soumise à une étude thermique. Cette étude vérifie que le logement répond à la norme RT 2012 qui favorise les énergies renouvelables. La construction doit valoriser les économies d’énergies, indépendamment du système énergétique choisi pour chaque logement.
Dans un souci d’économies d’énergies, la réglementation s’attache au maintien d’une température intérieure maximale pendant la période estivale. D’autre part, l’étude favorise le traitement des ponts thermiques et l’étanchéité.
L’objectif de la réglementation thermique RT 2012 tend à permettre des économies d’énergie à hauteur de 150 milliards de kWh. Les exigences de la RT 2012 visent à limiter les émissions de CO2 et de gaz à effet de serre pendant la période de 2013 à 2020.

Quelles sont les incidences de la RT 2012 sur les constructions neuves ?

L’application de la réglementation thermique RT 2012 impose, pendant la construction du logement, le recours à une énergie renouvelable a minima. Le choix du système de chauffage et de la PECS de l’habitation s’effectue en fonction de cette exigence.
La RT 2012 est mise en place dans le but de limiter les dépenses énergétiques de gaz et d’électricité. La volonté de diminuer cette consommation par trois concerne aussi les bâtiments existants.

RT 2012 et Code de la construction

La réglementation thermique RT 2012 s’inscrit dans le Grenelle de l’Environnement, avec une exigence de résultats sur :

  • les besoins bioclimatiques ;
  • les consommations en énergie primaire ;
  • le confort estival.

La loi impose un coefficient énergétique maximum lors de la construction d’une habitation. Le plafond, fixé à 50 kWhep (m².an), représente le coefficient moyen des Bâtiments Basse Consommation (BBC). Ce coefficient est désormais la référence dans l’immobilier en matière de construction de logements neufs.

Qu’est-ce que le Bbio dans la réglementation thermique ?

Le BBio constitue le Bilan bioclimatique du Bâtiment. Il détermine la conception bioclimatique ainsi que la consommation en chauffage et électricité en fonction de la surface d’un logement. Ce calcul identifie les besoins en énergie du bâtiment, hors équipements. La qualité des travaux de gros oeuvre permet le maintien d’une température confortable dans l’habitation.
Le Bbio propose un rapport qualité-prix sans précédent dans la construction, avec une isolation thermique optimale. D’autres exigences entrent en ligne de compte, comme le recours aux énergies renouvelables, imposé par la loi, avec la réglementation RT 2012.
Le coefficient Bbiomax, fixé par la RT 2012, est pondéré suivant l’usage du bien immobilier, sa surface ainsi que son usage : tertiaire ou logement.

Coefficient d’énergie primaire dans la RT 2012

Le Cep désigne le Coefficient d’énergie primaire. Le Cep est un coefficient calculé par rapport à l’usage moyen de la consommation des éléments suivants :

  • chauffage ;
  • climatisation ;
  • production d’eau chaude sanitaire ;
  • éclairage et auxiliaires électriques (pompes à chaleur, etc.).

Le Cep est pondéré suivant la surface moyenne des maisons, la zone géographique, etc. Le Cepmax (Consommation conventionnelle maximale d’énergie primaire) se situe dans une moyenne de 50 kWhep/(m².an). Il prend en compte l’altitude, l’usage et la surface de l’habitation.

Bâtiments à ossature bois dans la RT 2012

L’arrêté de la RT 2012 encadre les caractéristiques thermiques et impose une exigence de performance énergétique à la construction et la rénovation de bâtiments.
La RT 2012 s’adresse au maître d’oeuvre, mais aussi aux bureaux d’études thermiques. Par ailleurs, les travaux de rénovation améliorent la consommation énergétique des maisons et bâtiments existants.
La prise en compte des exigences attendues en matière de performance énergétique a conduit les maîtres d’oeuvre à innover dans le domaine de la construction de bâtiments en France. Comment intégrer les énergies renouvelables dans la construction et la rénovation de bâtiments ?
Les maisons à ossature bois valorisent l’usage du bois dans le calcul des consommations d’énergie :

  • performance des parois ;
  • ponts thermiques ;
  • bois utilisé comme énergie, etc.

RT 2020, la nouvelle réglementation thermique sur les bâtiments neufs

La mise en application de la RT 2012 impose une étude thermique pour la construction d’un bâtiment neuf (maison, bâtiment collectif, etc.).
La réglementation thermique 2020, dont l’application sera effective fin 2020 en France, relève encore le niveau d’exigence : il s’agit de privilégier la construction de maisons passives.
La prise en compte de l’isolation, couplée à un apport de lumière naturelle, offre une performance thermique supérieure. L’habitation passive permet d’économiser 90 % d’énergie, par comparaison avec les logements existants. La maison utilise chaque source de chaleur naturelle disponible et produit sa propre énergie.
La RT 2020, qui remplace la RT 2012, sera obligatoire pour toute construction neuve à partir du 1er janvier 2021.

Extension maison : Conseils pour agrandir votre maison